L'église en ruines qui se trouve à l'entrée Est du Village est communément appelée "Vieille Église" par les gens du lieu. Elle fut édifiée vers 1505 par le seigneur Charles de Bourbon, en remerciement de la guérison de sa fille Louise.

 

Ce puissant seigneur habitait à Carency, le village voisin vers le Sud. Louise était, selon les critères de l'époque, considérée comme folle. Elle vint chercher secours en l'hospice d'Ablain où les neuvaines passaient pour miraculeuses. La rémission de cette maladie ayant été obtenue par la jeune fille, Charles de Bourbon voulu remercier le Saint, patron du lieu en faisant construire une église.

 

Saint Nazaire étant le Saint Patron guérisseur des maux tête du fait de sa décollation lors de son martyre à Milan au III° et découvert par Ambroise le Saint Evéque de la dite cité(e) êtêté car avec Celse ils font partie de ces martyrs cephalophones à l'instar de Denys le représentant et protecteur de la Francie Paris (Montmartre et basilique royale des sépultures des monarques à la couronne Fleur de Lysée depuis Dagobert jusqu'à la Révolution Française).

 

Jacques Caron, architecte de l'hôtel de ville d 'Arras s'acquitta merveilleusement de la tâche et un chef d' oeuvre gothique s'éleva devant l'hospice.

 

En Octobre 1914, le front se stabilisa à 2 Km de là, vers l'Ouest. Les bombardements incessants mirent à bas l'édifice qui fut réduit à l'état de ruines. Faute de moyens, les monuments historiques se contentèrent d'une consolidation.

La Vieille Église