Une mise aux normes indispensable à la mairie

07/07/2020

Depuis ce mardi 7 juillet 2020, la société Brabant basée à Camblain-l'Abbé effectue les travaux d'accessibilité PMR (Personnes à Mobilité Réduite). C'est une autre société, SEMIT, qui installera ensuite la nouvelle porte d'entrée de la mairie. Ces travaux s'étaleront sur les mois de juillet et d'août.

03/07/2020

Ce jour, les services techniques de la commune ont posé un affichage à l'entrée du city-stade stipulant l'interdiction d'entrer sur le site.
Parce qu'on n'est jamais trop prudents...

26/06/2020

...Et parce qu'il n'y a pas de petites mesures, d'énormes ballots de paille ont été disposés en amont des champs, au niveau du chemin de la briquetterie.
Notre village a encore connu de fortes pluies ces derniers temps et, par endroit, les routes ont été immergées, la rivière a débordé, la boue a dévalé les champs. Pourtant de nombreuses mesures ont été mises en place et des dizaines de milliers d'euros ont été dépensés mais on ne peut pas stopper la course de l'eau, seulement faire le maximum pour qu'elle fasse le moins de dégâts possible.
Balades ablainoises

19/06/2020

Les 12 et 19 Juin, une dizaine de conseillers municipaux, sous la houlette de Philippe Vantorre (adjoint aux travaux) et Julien Hautreux (conseiller délégué aux travaux), s'est promenée dans le village, du bout'zeur au bout'zou, afin de connaitre et de voir les travaux à venir.
Qu'ils soient nouveaux ou anciens, les conseillers ont été très attentifs aux explications de Philippe et de Julien. Ils ont pu, ainsi, découvrir le village sous une autre approche.
La lutte contre les inondations se poursuit

03/06/2020

Actuellement, la société SOGEA, mandatée par la CommunAupôle Lens-Liévin (CALL), effectue des travaux sur le site de l'ancien café Robillart.
Il s'agit de renforcer le réseau d'eau pour lutter contre les inondations. Des canalisations d'un mètre de diamètre sont en cours d'installation pour mieux évacuer la partie basse de la rue Marcel Lancino jusqu'à la rivière. Le but est toujours le même : éliminer les problèmes de ruissellement.
La Municipalité remercie les propriétaires riverains qui ont accepté le passage des canalisations sur leur propriété.
Une lutte également contre l'érosion des sols

03/06/2020

La Chambre d'Agriculture Nord-Pas-de-Calais, la CommunAupôle Lens-Liévin, et la Municipalité travaillent à la mise en place d'un protocole d'aménagements visant à lutter contre l'érosion des sols.
Il consiste en la plantation de haies, de bandes enherbées ou de fascine en limite de propriétés pour gérer les eaux en excès. Un plan de la commune a été présenté avec les parcelles impactées par le projet. Pour ce faire des conventions doivent être signées en les exploitants agricoles, les propriétaires des parcelles et la CALL.
Mme Alice Dufossé, conseillère Érosion et Agroforesterie de la Chambre d'Agriculture est dans l'attente du retour de ces conventions signées par les exploitants agricoles, dont la majorité sont favorables au projet, pour la fin juin. Il faudra néanmoins obtenir la totalité des signatures pour que le projet puisse concrètement aboutir. Les exploitants agricoles réfractaires seront reçus prochainement par Monsieur le Maire en entretien pour réinstaurer un dialogue.
Des travaux dans l'école

28/05/2020

Ce jeudi 28 mai, deux entreprises de bâtiment ont occupé les locaux de l'école laissés vides par les écoliers.
La première d'entre-elles, Isol'combles, ont effectué des travaux d'isolation sous le toit du long bâtiment principal.
La seconde, la société Atris a installé des câbles raccordés à un boitier équipé d'un interphone. Celui-ci permettra à la rentrée de septembre d'ouvrir le portail électrique qui sera posé prochainement depuis l'une des salles de classe. C'était un souhait conjoint des enseignants et des parents d'élèves qui sera donc exaucé.
Dix nouvelles poubelles dans le village

25/05/2020

Elles étaient attendues, notamment par les promeneurs avec leurs chiens, elles sont arrivées. Dix nouvelles poubelles ont fait leur apparition sur l'ensemble du territoire du village. Le Service Technique de la commune avait coulé les dalles il y a plusieurs jours, les poubelles y ont été fixées ces jours-ci. Il est vrai qu'elles manquaient un peu, surtout comme dit plus haut aux promeneurs qui vont pouvoir y jeter leurs sacs plastiques pour crottes de chien. Nous ne devrions donc plus trouver de ces sachets dans la rivière.
Des fleurs de toutes les couleurs

19/05/2020

Elles étaient attendues, elles sont arrivées. Les fleurs ont attendu la fin du confinement pour faire leur apparition dans le village. Les employés du Service Technique de la commune se sont attelés à la tache de garnir tous les bacs à fleurs et autres jardinières en bordure de route. Le printemps a maintenant totalement des airs de printemps.
Des fleurs pour retisser des liens sociaux

18/05/2020

Chaque printemps, la Municipalité organise une vente de jardinières permettant aux Ablainois de rendre leur village encore plus beau. Cette année comme les précédentes, il a fallu repasser une commande car les réservations dépassaient une fois encore le volume pré-commandé.
Ce qu'il faut retenir de cette édition, outre le nombre de jardinières vendues, c'est le côté humain qui était encore plus présent malgré les règles de distanciation physique est le protocole sanitaire parfaitement appliqué par les élus mobilisés. Les "clients" sont venus masqués, mais on pouvait deviner pour certains leur joie de participer à un évènement municipal en tant que lien social.
La collecte des végétaux démarrera le 4 mai

17/04/2020

L'Agglo Lens-Liévin a informé les collectivités que les déchets végétaux seront ramassés à compter du 27 mars. Un planning a été établi et la collecte se fera sur le territoire de notre commune à compter du 4 mai, à une fréquence provisoire de tous les quinze jours.
D'ici à cette date, nous vous rappelons leur dernier communiqué:
Alors que nous faisons face à une situation d'urgence sanitaire sans précédent, les dépôts sauvages se multiplient sur notre territoire. Pourtant ils sont interdits, passibles d'une amende pouvant aller jusque 1 500€ ainsi que de la confiscation du véhicule incriminé. D'autant plus en période de crise sanitaire, nous faisons appel au civisme et à la responsabilisation de chacun, afin que notre agglomération ne se transforme pas en décharge à ciel ouvert. Car ces ordures non triées, ne sont pas traitées et polluent notre air, nos sols et nos eaux. En temps de confinement, ils mettent également en danger les employés qui se déplacent spécialement pour enlever ces déchets laissés à l'abandon.
Aujourd'hui, les déchets ménagers sont ramassés aux jours et horaires habituels.
Les trajets non nécessaires sont proscrits et répréhensibles pendant cette période, c’est pourquoi nous demandons aux usagers de stocker chez eux les déchets non dangereux et non prioritaires (encombrants, équipements électroniques, peintures, etc.) en attendant les reprises des collectes des encombrants et la réouverture des déchèteries. Ceci vaut également pour le verre. Les bornes enterrées situées dans les ensembles collectifs, en bas des immeubles restent opérationnelles et accessibles. Elles sont vidées moins régulièrement que d'habitude car tous les chauffeurs sont concentrés sur le ramassage des ordures ménagères. Pour tous les autres cas, il est demandé de garder le verre à la maison.
Quelques astuces pour gérer ses déchets végétaux :
- Mettre les déchets végétaux en compost.
- Tontes de gazon: les laisser sécher plusieurs jours. Une fois bien sèches, les utiliser soit en paillis épais pour protéger fraisiers, tomates, etc.., soit pour matérialiser le tour des arbres et éviter la pousse de mauvaises herbes à leurs pieds.
Information COVID 19 – Collecte des Déchets CALL

18/03/2020

Au vu des contraintes techniques et sanitaires rencontrées actuellement par notre prestataire de collecte, la société NICOLLIN, les collectes des encombrants en porte-à-porte et sur rendez-vous seront suspendues à compter ce de vendredi 20 mars au soir pour une période indéterminée. Nous vous informerons de la reprise de ses services dans un nouveau communiqué. Nous faisons appel à votre bon sens et votre bonne volonté car ces déchets, non prioritaires, peuvent être conservés à votre domicile en attendant la reprise de la collecte des encombrants et la réouverture des déchèteries du territoire.
Les collectes des ordures ménagères (bac bordeaux) et des emballages ménagers recyclables (bac jaune) sont maintenues.
Pour rappel, suite aux annonces de l’Etat limitant les trajets des usagers aux stricts nécessaires, les différentes déchèteries communautaires du territoire sont fermées (Grenay, Sallaumines, Pont-à-Vendin et Collines de l’Artois) depuis le 17 mars 2020 pour une période indéterminée.
Concernant les demandes liées aux conteneurs (livraison, remplacement, etc) seules les urgences seront traitées.
Les réunions publiques concernant l’opération « Adoptez un composteur et devenez éco-citoyen » sont également annulées. Il n’est plus possible de venir récupérer de kits de compostage jusqu’à nouvel ordre.
Nous mettrons à jour régulièrement les informations disponibles sur le site https://dechets-info-services.agglo-lenslievin.fr/ et nous vous tiendrons informés de tout changement éventuel.
Nettoyons sous la pluie !

08/03/2020

Ce dimanche 8 mars, une cinquantaine de personnes se sont retrouvées sur la Place de la Mairie, point de départ des différents circuits du nettoyage de printemps. Tous ont bravé la pluie et le vent pour nettoyer les rues, les sentiers, la rivière. On déplore encore le trop grand nombre de déchets ramassés. La rivière était saturée de produits en tous genres. Soyons plus responsables.
La Municipalité offrait un buffet campagnard à la fin de cette opération.
Une voie piétonne rue d'Arras

11/10/2019

Depuis ce vendredi 11 octobre, le village possède sa première voie piétonne. Dès très tôt le matin, une entreprise est venue effectuer le traçage d'une bande blanche à un mètre de la bordure de droite. C'est un nouveau changement que subit cette portion de rue après le passage à sens unique il y a quelques années. C'est une nouvelle habitude que devront prendre les passants. C'est une rue qui est très empruntée par les piétons notamment aux horaires de rentrée et de sortie d'école. Elle n'est pas équipée de trottoirs des deux côtés et même pas sur toute sa longueur. Les piétons qui descendaient et montaient très majoritairement à gauche vont devoir passer à droite dans un couloir qui leur est dédié. Les véhicules des riverains, eux, devront tous se stationner à gauche, aux places délimitées par un autre traçage à venir.
Les Amis du verger ont fêté les pommes

06/10/2019

Ce dimanche 6 octobre a eu lieu la 5e édition de la fête de la pomme.
Cet évènement bisannuel a permis de rassembler un grand nombre de participants mais aussi beaucoup de commerçants locaux et d'artisans.
Ce beau moment a permis de déguster notre célèbre jus de pomme accompagné de crêpes maison, et de faire la connaissance de Martial le maréchal-ferrant.
Point travaux

30/09/2019

Sur le territoire de la commune, nous avons actuellement des travaux qui s'opèrent en trois lieux.
Tout d'abord dans le bas de la rue Ponthiers au niveau du pont. Ces travaux de réfection interviennent dans la continuité de ceux du pont du 8 Mai l'an dernier. Ils devraient s'achever bientôt.
Puis rue de Lens et au niveau du château d'eau, la société Véolia dans le but de sécuriser l'alimentation en eau potable sur le village et plusieurs villages voisins effectue des travaux qui devraient durer jusqu'au 7 octobre. Les sécheresses de cet été et de celui qui a précédé ont causé un assèchement des nappes phréatiques et ces interventions étaient nécessaires pour palier au manque d'eau potable.
Moment convivial aux jardins communaux

06/09/2019

Faire son potager a de multiples vertus. Celles que nous connaissons tous comme pratiquer une activité physique, faire pousser ses légumes pour manger plus sainement, faire un geste écolo car tout ce qui est produit sur place n'a pas à être importé, et aussi faire du bien à son porte-monnaie car les légumes ont un certain prix. Mais les locataires des jardins communaux en ont ajouté une, celle de passer des moments conviviaux autour d'un petit verre, accompagné de pain, de saucisson et de radis du jardin.
Ce fut un agréable instant à partager, et les jardiniers se sont promis de renouveler l'expérience au retour du printemps.
Un manque de civisme évident !

07/06/2019

Tous les trois mois passent les camions vous permettant de vous débarrasser de vos "encombrants". Et tous les trois mois chacun peut assister à ce spectacle déplorable : des ordures sont déposées de manière anarchique sur les trottoirs et même parfois sur les bacs à fleurs qu'entretiennent les services techniques de la commune comme sur ces photos. Au nom de la population, nous lançons cet appel au civisme et au respect de l'environnement visuel.
ECOLE RALENTIR

30/04/2019

Ce mardi 30 avril, le village accueillait deux nouveaux habitants Macky et Kimi. Ce sont deux enfants issus du projet Itinéraires Partagés qui apparaissent sur les panneaux fluorescents inaugurés par les élèves de CP-CE1 de Mme Lesniak. Les enfants ont été conviés par la Municipalité pour découvrir ces deux nouveaux panneaux de signalisation avec le message "ECOLE RALENTIR". Bien sûr les enfants n'étaient pas seuls pour cet évènement ; M. le Maire, plusieurs élus, et Messieurs Guillaume Caffier et Antoine Ternisien, respectivement responsable des Services Techniques et responsable du Service Enfance Jeunesse, étaient présents. Ce sont M. Caffier et M.Ternisien qui ont réalisé les maquettes et ont confié la tache de la fabrication à la société SIGNATURE. Il n'y a maintenant plus de raison valable pour que les automobilistes ne ralentissent pas à l'approche de la Place de la Mairie.
Tous écolos

23/03/2019

C'est une opération qui remporte toujours un franc succès, et cette édition 2019 n'a pas dérogé à la règle. Près de quatre-vingt personnes étaient encore au rendez-vous ce samedi 23 mars pour nettoyer la nature. Cette année, les jeunes de l'A.J.A. ont apporté leur aide tout comme une ONG non-officielle de petits écolos. Cette trentaine d'enfants, d'adolescents et leurs encadrants ont contribué à la réussite de cet évènement organisé conjointement par la Municipalité et la fédération de chasse. Les déchets ramassés étaient malheureusement encore trop nombreux mais, au regard de certains, cela diminue. Pour clore cette matinée, tout ce monde s'est rassemblé autour d'un buffet campagnard de produits ablainois.
Une nouvelle coupe pour le printemps.

22/03/2019

Les services techniques de la commune ont eu du flair. Avant les tempêtes de la deuxième semaine de mars, ils avaient procédé à l’élagage des chemins et voies communales. Tous les arbres un peu hauts en bordure de voie ont été taillés avec un lamier. Ces travaux de gros élagage ont duré trois jours. Les agriculteurs de la commune ont apporté leur aide.
La Fête de l'Eau

22/03/2019

Vendredi 22 mars, on inaugurait la station d'épuration et le bassin de rétention à Gouy-Servins. Les autorités compétentes de la CALL y étaient conviés ainsi que le Président de la CALL, Sylvain Robert, le Vice-Président et Maire d'Ablain-Saint-Nazaire, Dominique Robillart, ainsi qu'Alain Lherbier, maire de Gouy-Servins, et Jean-Pierre Blancart, Maire de Villers-au-bois. Cette cérémonie nommée Fête de l'Eau a débuté à la station d'épuration avant de se poursuivre au bassin de rétention où se trouvait la classe de CM2 de l'école des Verts Monts. Les écoliers y avaient planté avant l'arrivée des élus trois variétés d'arbustes tout autour du bassin. Ce fut, dès leur arrivée, au tour des responsables politiques de planter un arbre bien plus grand en guise de geste inaugural. Cette journée a marqué l'aboutissement de mois de réflexion et de travaux pour lutter contre les inondations.
Adieu Salle Robillart !

14/02/2019

La mythique salle Robillart vient d’être démolie. Lorsque les grues auront déblayé l’espace, la construction de logements pourra débuter.
La salle Robillart a eu une importance particulière dans la vie locale. Elle fut longtemps la salle la plus grande du village et le lieu de nombreuses animations initiées par les associations locales. Elle appartenait aux époux Robillart, Louis et son épouse, que tous appelaient Nini. Il s’y donnait des bals qui faisaient salle comble et nombre de couples s’y sont formés.
Il y a eu le temps des reines de beauté, celui des jeux de cartes, des expositions, des bals, des concerts, des kermesses de la bière, des mariages, des repas associatifs, des réunions politiques. Tous se référaient à la salle Robillart. Il y eut d’autres salles dans Ablain, la salle du Jubilé, la salle Ste-Anne mais aucune n’accueillait aussi largement les Ablainois. La communication directe avec le café Robillart permettait à ceux qui le désiraient d’aller consommer un peu plus. Puis, les mises aux normes et la moindre fréquentation des bals ont fortement ralenti l’utilisation de la salle. Elle fut revendue ou louée à un commerçant qui était extérieur. La salle n’ouvrait plus. Les époux Robillart se sont retirés dans leur maison à l’arrière de la salle. Ils sont décédés et la maison revendue. Ainsi vont les lieux, ainsi vont les gens.
Article VDN.
L’agglo se jette à l’eau pour lutter contre l’érosion des sols et le ruissellement

20/12/2018

Personne n’a oublié les coulées de boue qui ont envahi la commune d’Ablain-Saint-Nazaire en mai dernier. Les élus ont décidé de mettre en place un dispositif afin de lutter contre ces phénomènes climatiques. Mercredi, une réunion était organisée à Gouy-Servins afin de présenter les grandes lignes de ce projet ambitieux.
Christine Douché, chef du service assainissement à la communauté d’agglomération de Lens-Liévin, Alice Dufossé, conseillère à la Chambre d’agriculture Nord – Pas-de-Calais, et Jean-Pierre Blancart, le vice-président de l’agglo, se sont chargés d’animer les débats. Face à eux, les élus de Carency, Souchez, Angres, Ablain, Gouy-Servins, et Villers-au-bois, mais aussi une trentaine d’agriculteurs. Ces derniers sont les premiers concernés par le plan de lutte qui a débuté cette semaine par des diagnostics de vulnérabilité pour les onze communes du bassin versant de la Souchez touchées par le problème.
Cette étude, réalisée par le SYMSAGEL, devrait durer deux mois. Les différentes étapes (cahier des charges, scénario d’aménagement…) vont déboucher en septembre 2019 par le lancement des négociations avec les exploitants. Ces derniers ont fait part de leur volonté de coopérer, tout en insistant pour être consultés au plus tôt afin de donner leur avis sur les mesures envisagées.
Des désaccords à trancher
Si les conseils concernant les plantations dans le sens opposé de la pente, la pose de haies, fascines, bandes enherbées ou l’installation de digues et autres fossés de rétention semblent faire l’unanimité, l’entretien de ces barrages naturels ou la concertation à propos de l’assolement (rotation des cultures) feront peut-être l’objet de désaccords.
Seule certitude, avec beaucoup d’argent (4,5 millions dépensés cette année par l’agglo) et beaucoup de bonnes volontés, ce dispositif ne pourra pas tout régler, mais il devrait permettre de freiner efficacement l’érosion et le ruissellement.
Un bassin de rétention de 5000 m3 pour, enfin, limiter les risques d’inondation

13/09/2018

Entre Gouy-Servins et Ablain-Saint-Nazaire, un nouveau bassin de rétention devrait voir le jour avant la fin du mois de septembre. L’ouvrage devrait permettre de réduire considérablement le débit des eaux qui dévalent trop régulièrement vers Ablain en cas de fortes pluies, provoquant chaque fois des dégâts.
Depuis deux semaines, les ouvriers s’activent aux abords du chemin de la Viéville, à Gouy-Servins. Cela fait désormais trois ans que chaque année, à la même période, le village d’Ablain-Saint-Nazaire est noyé sous les eaux et les coulées de boue. Une situation dont habitants et élus ne veulent plus. La CALL, qui a obtenu cette année la compétence GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations), a versé 144 000 € pour permettre à ce bassin de rétention d’une capacité de 5 000 mètres cubes de voir le jour. Le chantier devrait s’achever à la fin du mois de septembre.
D’autres chantiers pour 2018

13/09/2018

D’autres bassins pourraient prochainement voir le jour, notamment entre Ablain et Souchez et à la sortie du bois, à l’entrée d’Ablain. « C’est en discussion », atteste Dominique Robillart. Un système d’enrochement du chemin dit Des Cailloux, qui relie Gouy-Servins à Ablain-Saint-Nazaire, devrait également être mis en place avant fin 2018. « C’est une sorte de barrage qui permettra de ralentir l’eau », étaye l’ingénieur. Une étude géotechnique a été commandée et devrait livrer ses résultats d’ici un mois.
Un second chantier en cours Rue du 8 Mai

13/09/2018

En début de semaine, un deuxième chantier a également débuté au niveau du pont de la rue du 8-mai à Ablain-Saint-Nazaire. « Quand la rivière explose, l’eau remonte dans la rue car les tuyaux étaient trop petits pour contenir le flux », explique le maire. La maison située en contrebas a d’ailleurs été inondée à plusieurs reprises, contraignant le propriétaire à poser une barrière hermétique et un clapet anti-retour.
Des cadres en béton de 3 mètres de long sur 1,82 mètre de large, sur lesquels sera posée la route, vont donc être installés pour remplacer les deux tuyaux. Le débit devrait ainsi être multiplié par cinq, empêchant la rivière de déborder sur la route. « Il faut rouvrir les servitudes. On a créé trop d’obstacles sur le cours d’eau, mais Dame nature reprend ses droits, atteste Philippe Vantorre, maire adjoint. Aujourd’hui, il y a une vraie solidarité. Tout le monde essaie de travailler dans le bon sens. »
Un ouvrage de déviation pour réduire le débit des eaux

13/09/2018

« Le bassin permettra de faire le tampon des eaux qui arrivent en amont de Bouvigny-Boyeffles, Servins et Gouy-Servins, et qui dévalent sur Ablain-Saint-Nazaire », explique Dominique Robillart, maire d’Ablain, accompagné du maire de Gouy-Servins, Alain Lherbier. Si cette année les habitations ont été plus ou moins épargnées, les Ablainois ont encore à l’esprit les violentes inondations de 2016. Cette année encore, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu par l’État pour indemniser les habitants d’une nouvelle inondation subie fin mai.
Le nouveau bassin devrait permettre de réduire considérablement le débit des eaux qui arrivent vers le village. L’eau se déversera dans un fossé, sur le bord du chemin, puis gagnera le bassin de rétention à l’aide d’une canalisation d’entrée. Elle en ressortira par un tuyau de sortie, de diamètre plus petit et placé un mètre plus haut que celui d’entrée, pour se déverser de nouveau dans le fossé. « C’est un ouvrage de déviation, précise l’ingénieur du chantier. La sédimentation dans le bassin permettra de retenir la boue. » Car en passant sur les terres agricoles, les eaux ramènent avec elles des coulées de boue qui, en cas de fortes pluies, envahissent les rues d’Ablain.
La mairie fait peau neuve

10/09/2018

Après les travaux de rénovation qui ont eu lieu cet été à la Salle Municipale, c'était au tour de la façade de la mairie de bénéficier d'un rajeunissement. Cela fait plusieurs semaines que des échafaudages sont implantés devant le bâtiment et le travail effectué a bien valu ces quelques petits désagréments. En attendant d'autres images, voici la photo de la cloche de 1927 qui surplombait la façade.